CAW Brussel - Team Gezinsondersteuning Ketjes BXL

Quelle est l’importance de votre groupe cible spécifique et expliquez la manière dont il sera atteint par le projet?

Groupe cible de Team Gezinsondersteuning Ketjes BXL  : les familles avec de jeunes enfants (-9mois à 6 ans) et éventuellement aussi des enfants plus âgés, qui se trouvent dans des situations précaires et multi-problématiques, pour lesquelles il est difficile de trouver de l'aide dans l'offre régulière, dans lesquelles les chances de développement de l'enfant sont menacées et pour lesquelles aucune demande d'aide adéquate n'a été faite sur la base de ce contexte. Le groupe cible a été défini sur la base de la situation précaire dans laquelle se trouvent l'enfant et sa famille et dans laquelle une aide est nécessaire dans différents domaines de la vie en même temps. Les familles sont atteintes par l'intermédiaire de personnes de référence de la ligne zéro, principalement Kind en Gezin, qui en contact avec toutes les familles ayant des nouveau-nés. À Bruxelles, de nombreuses familles vivent dans des conditions pitoyables et ne bénéficient encore d'aucune aide sociale.

Quelle est la méthodologie innovante utilisée pour s'attaquer au problème de la pauvreté au sein de votre public cible ? Comment le groupe cible sera-t-il impliqué ?

Méthodologie de sensibilisation : Travailler sur une relation de confiance en étant attentif aux forces présentes dans les familles. Ce qui marche bien ! Cela augmente la capacité des personnes et leur permet de reprendre confiance. Cela nous permet de rapidement savoir ce qui se passe et d'ensuite élaborer des solutions durables. Mise en place d'un réseau de personnes qui peuvent être importantes - Méthodologie d'orientation future : nous encourageons les personnes en situation de séjour précaire à repenser à un avenir qui a du sens.

Détection et orientation des personnes dont les droits fondamentaux ne sont pas respectés : nous enquêtons sur les droits des personnes et nous les accompagnons dans les services adéquats pour leur permettre de les exercer.  Nous sommes très tenaces dans ce domaine.

- Soutenir les besoins de base : ensemble chez le médecin, ensemble à l'école des enfants, bien sûr toujours en concertation et à la demande de la famille. Proposer des paquets de couches réutilisables pour les familles qui ont plusieurs petits enfants pour offrir une solution durable au problème du coût élevé des couches.

- Détection et orientation des problèmes de logement, d'accueil : nous sommes toujours à la recherche de collaborations

- prêt de boîtes à jouets : nous jouons ensemble et nous apprenons aux parents à interagir avec leurs enfants par le jeu. Nous changeons les boîtes à jouets pour que l'enfant et sa famille puissent découvrir différentes formes de jeu.

Quels résultats ont été obtenus par ce projet et comment ont-ils été mesurés ?

Ce projet nous occupe depuis un an maintenant. Nous en déduisons les résultats sur la base du nombre d'accompagnements qui ont pu être clôturés. Car, nous n'abandonnons pas les familles avant qu'elles ne soient autonomes. Nous sommes étonnés de la rapidité avec laquelle les familles progressent. Les accompagnements durent, en moyenne, entre 6 et 10 mois. Les accompagnements durent plus longtemps, si, par exemple, il y a un problème psychiatrique, s'il y a un grave problème de logement ou si de longues listes d'attente ralentissent notre travail.

Nous menons également des enquêtes auprès des familles. Sur la base d'une ligne du temps, nous examinons les objectifs qu'ils ont pu atteindre.

Au cours de la deuxième moitié de cette année, nous nous concentrerons sur la manière dont nous pouvons mesurer les résultats avec précision.